Les Chantiers d’Appui aux Projets

Organisé tout au long de l’année à la demande des associations membres du réseau E&D, le Chantier d’Appui aux Projets d'Étudiants et Développement est un atelier de réflexion basé sur l’intelligence collective et la méthode de l'entraînement mental. Cet outil innovant vous permettra de participer pleinement à une réflexion et à un échange entre jeunes associatifs.ves autour de vos projets. D’une durée de deux heures, il peut être organisé par nos animateurs.rices de réseau en journée, soirée et quand vous le voulez !

L’idée innovante des Chantiers d’Appui aux Projets est de procéder par la méthode de l’entraînement mental, qui consiste à examiner un projet en présentant les situations problématiques rencontrées par votre association puis de trouver les solutions aux problèmes identifiés de manière commune, par les expériences et savoirs des un-e-s et des autres.

Le but de cet exercice est de résoudre des points de faiblesse de votre projet grâce à l’intelligence collective, qui permet à chacun.e, à son niveau, de contribuer à une réflexion commune.

Chaque Chantier rassemble une ou deux personnes de l'association qui propose de mettre son projet en chantier, des membres d'autres associations du réseau Etudiants et Développement, et éventuellement un.e intervenant.e professionnel.le et un membre de l'équipe d'E&D en tant que personne-ressources.

Le Chantier en 4 étapes

  • Etape 1. Vous présentez votre projet au reste du groupe, qui vous écoute sans poser de questions. Les faits présentés sont le plus objectifs possible. A la fin de votre présentation globale, vous identifiez et présentez un ou deux aspects qui vous semble "insatisfaisants" sur votre projet. Cela peut être une situation sur laquelle vous et votre association ne savez pas comment avancer ou une situation sur laquelle vous vous posez des questions.
  • Etape 2. Le reste du groupe discute de ce qu’il a compris du projet présenté et identifie collectivement différentes problématiques du projet et difficultés qui pourraient être travaillées pendant le chantier. Durant cette phase, vous, qui présentez le projet, serez en retrait du groupe, tout en pouvant écouter !
  • Etape 3. Vous rejoignez maintenant le reste du groupe et répondez aux questions pour approfondir la compréhension du projet par toute.s. Le groupe entier discute ensuite des problèmes identifiés et sélectionne une ou deux problématiques à « mettre en chantier ».
  • Etape 4. Le groupe élabore ensemble des propositions concrètes (urgentes/ importantes) pour améliorer la situation, donne des pistes de réflexion et d'action pour que l'association puisse avancer dans son projet. C’est l’étape de la recherche collective de solutions.

Alors, prêt à participer à un chantier de réflexion collective entre jeunes associatifs autour de votre projet de solidarité internationale ?